Les souillés

 

Presse :
vagueblanche.png


Sorties CD

Cri de l’Ormeau, septembre 2011
En cette année de leur 20è anniversaire, le fameux groupe de chant de marin, Les Souillés de fond de cale, a créé l’événement avec ce disque, qu’on a aussi vu en concert au festival du Chant de Marin de Paimpol cet été. On est ici loin des chanteurs marins qui souvent chantent à l’unisson, avec des moyens instrumentaux modestes. Cette façon peu traditionnelle de procéder, alliée à beaucoup d’humour, renouvelle l’intérêt envers le genre, et explique le succès à travers les ans de ce groupe culte.

Le Télégramme, 11 juillet 2011
Les Souillés de fond de cale et le bagad de Plouha voguent ensemble entre deux rives aux même racines. Un disque très salé, enregistré en public, à consommer sans modération

Coop Breizh, juin 2011
Fruit d’une rencontre entre deux formations musicalement différentes, ce CD est un voyage sur les rivages de Bretagne et d’Outre Manche. Un savant mélange de chants de marin, composés et traditionnels, marinés à la sauce celtique. Cette création est le résultat de plusieurs mois de travail et de prestations scéniques. Rigueur, légèreté, humour, énergie s’entrecroisent au milieu de chants iodés et de mélodies celtes.

Le Télégramme, 17 mai 2007
Les Souillés, retour sur le pont avec un quatrième opus à l’image de leurs voyage à travers l’Europe depuis plus de quinze ans, leur musique en bandoulière…A ce train là ils pourront bientôt s’enorgueillir d’avoir bourlingué sur toutes les mers du monde, comme les héros de leurs chansons.
 
Ouest France, 16 mai 2007
Nouvel album pour les Souillés de fond de cale. Dans « L’échappée belle », ils proposent un éventail de leurs compositions où s’invitent divers instruments et des adaptations très originales de chants traditionnels. Hommage discret à leur compagnon disparu, Michel Pinc.

Trad Magazine N° 92, novembre – décembre 2003
Douze ans que cette bande de joyeux lurons écument les scènes. Un répertoire qui sort de la routine…Sans esbroufe mais avec un savoir faire certain, les Souillés font partie de la crème du genre

Le Télégramme, 24 juillet 2003
Les Souillés de fond de cale « 12 ans d’âge » nouvel album. Douze ans ont passé depuis leur début, mais les Souillés sont comme le bon vin, ils se bonifient en vieillissant…

Ouest France, 14 juin 2003
Les Souillés livrent leur dernière cuvée…Un album qui a la force et le goût d’un grand
whisky, ou plutôt d’un de ces portos qui vieillissaient si bien à fond de cale sur les clippers.

Ouest France, 25 août 2000
En presque dix ans d’existence, le groupe s’est affirmé comme l’un des meilleurs et plus conviviaux du monde. Ce deuxième CD ne dément pas la réputation du groupe.

Le Télégramme 26 juillet 2000
Une bonne galette pour passer l’été. Coquins, mais pas sales…Le groupe du Trégor-Goëlo se démarque du répertoire traditionnel et fait la part belle aux compositions. Les Souillés dont la truculence, l’humour et le plaisir d’être sur scène est formidablement communicatif.

Ouest France, 25 juin 1997
Première galette pour les Souillés. Un répertoire de chansons à rompre les amarres.

 


Concerts

Le Télégramme (21/08/2011)
"Les Souillés de fond de cale, tout sauf en rade. Ils ont fêté leurs 20 ans sur la grande scène du festival du chant de marin de Paimpol. Géant !"

Ouest France (21/08/2011)
"Les souillés de fond de cale ont fêté leurs 20 ans de carrière là où ils l'ont débutée, à Paimpol sur la scène Stan Hugill. Moment très émouvant pour le public et les artistes…"

Ouest France (15/02/2011)
"Les Souillés et le bagad de Plouha font un triomphe sur la scène de l'Hermine. Les deux formations ont offert un spectacle de très haute qualité..."

Le Télégramme (24/01/2011)
"Quand terre et océan se rencontre à Kastell d'Ô. Les Souillés et le bagad de Plouha, deux formations carrément détonnantes. Humour, complicité, amitié jailissent sur scène au fil des morceaux… "

Le Télégramme (14/08/2009)
"Public record place des halles pour les Souillés. Un record de fréquentation a été enregistré au Mercredi en fête de Tréguier. La place de halles était noire de monde pour applaudir les Souillés de fond de cale. Du jamais vu... "

Le Télégramme (31/07/2008)
"Les Mardis du Port. La foule sur les quais de Paimpol pour écouter les Souillés. "

Le Télégramme (04/08/2007)
"Grande scène Stan Hugill, c'est parti…Embarquement pour le chasse morosité, les Souillés, accompagné par le bagad de Plouha, nous font chavirer dans le plaisir. Quel beau voyage… "


Bretagne Magazine
"Les Souillés, c'est une jolie histoire humaine et musicale, qui transparaît dans ce que ces chanteurs font passer à leur public..."

Le Télégramme (06/08/2005)
"Ces Garçons là ont un secret ! Les Souillés, on les aime pendant les chansons, et tout autant entre les chansons. Là où d'autres se montrent insipides, voire sentencieux, eux réussissent à nous faire cette prouesse : nous faire rire ! "


Ouest France (07/08/ 2005)
"L'un des groupes mythiques du festival n'a pas démenti à sa réputation. Une fois de plus ils ont mis le feu au public…"

Le Télégramme (11/10/2004)
"Les Souillés de fond de cale… Une amitié force 6. On sent que ces gars là forment un équi-page indéfectible dont l'amitié s'est forgée autour d'un même amour du patrimoine musical maritime..."


Trad Magazine (juillet – août 2004)
"Un des groupes les plus originaux du genre. Beaucoup de diversité dans le répertoire. Du chant de travail à hisser aux chansons de gaillard d'avant, en passant par de très belles mélodies."

Trad Magazine (novembre – décembre 2003)
"Douze ans que cette bande de joyeux lurons écument les scènes. Un répertoire qui sort de la routine…Sans esbroufe mais avec un savoir faire certain, les Souillés font partie de la crème du genre."

Le Télégramme, Paimpol 2003
"Ils ont été au cœur de la fête pendant trois jours. Les Souillés sont de ceux qui ont le plus navigué sur les scènes de l'étranger, en ramenant chaque fois des bouts de cultures et d'humanité."


Ouest France / Gens d'ouest (14/08/2003)
"Ils chantent la mer d'hier et d'aujourd'hui. Les Souillés, six gaillards qui font revivre le passé maritime mais aussi la mer d'aujourd'hui, ses pollutions, ses tristesses et ses joies."

Ouest France (05/06/2001)
"Dix ans de succès, les Souillés fêtent l'événement… » Leur jeu de scène, leur humour et leur qualité ont fait des Souillés un des meilleurs groupes du genre."

Le Télégramme (15/08/2000)
" 1 ère partie de Carlos Nunez – « Les Souillés et leurs chants de marins iodés ont bien réchauffé et touché le cœur des spectateurs."


L'informateur, Mers les bains (18/02/2000)
"Le retour des « chouchous » bretons. Les sémillants bretons savent cultiver la nostalgie des vieux gréements et des marins"


Le Télégramme (01/08/99)
"Ils collectent la mémoire… en décidant de se lancer dans un long et obscur travail de collectage."

 

© 2012 - Tous droits réservés - Les souillés de fond de cale  
Facebook youtube Myspace Deezer